- 2360 -

Les spécialités pâtissières du Jura

Avec les spécialités pâtisserie jurassiennes, le goût est excellent même s’il y a un seul bémol ; le manque de raffinement ; cependant elles n’en demeurent pas moins délicieuses comme spécialité pâtissières.

La délicieuse tarte au Goumeau

Cette réalisation pâtissière est appelée "Goumeau ". Elle prend aussi d’autre appellation comme le "Cumeau " ou "kemeau " Il s’agit d’un mélange d’oeufs, de crème et de farine aromatisé avec quelques gouttes de fleurs d’oranger. C’est un peu semblable au "Far " Breton. Comme recette, on utilise une pâte brisée, 30 cl de lait. Vous utilisez 90 g de farine, 60 g de poudre de sucre et 30 g de beurre. Pour embellir le tout, on n’oublie pas l’eau de fleur d’oranger et le sucre glace. Pour réaliser la tarte au Goumeau, dans un moule à tarte, il faut délayer à froid la farine dans le lait. Amener ce mélange à ébullition en le mélangeant pour éviter la formation de grumeaux pendant l’épaississement. Une fois l’épaississement voulu est atteint, il faut la laisser cuire 5 mn à petits bouillons. Vous devriez ensuite retirer la casserole du feu et laisser refroidir à tiède. Associer ensuite dans l’ordre les autres ingrédients comme le sucre, le beurre et puis les œufs. Vous pouvez maintenant ajouter l’eau de fleur d’oranger. Bien étaler la préparation sur la pâte brisée. Cuire à 240°c dans le four et ensuite saupoudrer de sucre glace une fois bien refroidie et avant de la servir.

La galette jurassienne

La galette, qui remonte à l’origine au XIVe siècle, est faite de pâte de chou et de fleur d’oranger réalisée avec un ustensile patisserie. Elle est mangée à l’épithanie comme une réalisation pâtissière très appréciée à cette époque, mais elle est également servie toute l’année à emporter ou comme dessert, accompagné d’un thé. On aime aussi la déguster accompagné d’un Crémant du Jura ou une salade de fruits.

Le délicieux Papet

Il s’agit d’une tarte légèrement parfumée avec la fleur d’oranger. Dans le haut-Jura, il est servi à l’heure du café ou après un bon repas. Il peut être préparé avec une patte cassée, bien que la recette traditionnelle soit faite à partir d’une pâte gaufrée.